L’USAGE D’UN MONDE

« Comme une eau, le monde vous traverse et vous prête ses couleurs »
L’usage du monde – Nicolas Bouvier

Mon projet est un travail subjectif sur le voyage. Je tente de fixer les détails qui persistent avec le temps.
De traduire plastiquement ce que le temps laisse comme trace. Au retour des mes voyages, je fixe les souvenirs au moyen de techniques plastiques. Je puise dans le lexique de l’alchimie et développe des paliers de création: je classe, compare, transforme, fusionne. Je pars d’un état initial et crée ma propre nomenclature liée au voyage. Je puise dans ma collecte de textures, d’images, de matières pour enrichir ma boîte à trésors du monde. J’interprète et invente une histoire à partir de quelque chose d’existant.

Une manière de résumer/concentrer/interpréter le monde.

J’élabore une méthode qui m’est propre mais applicable aux voyages d’autrui. Cela me permet de créer des collections de motifs, de textures ou d’images. Je réalise mon propre théatre du monde.

Collaboration avec Joelle Courtois – Recherches d’émaillage
Collaboration avec 2CTS – Recherches sur cuir
DSAA 2015 – Félicitations du Jury

Les commentaires sont fermés.